Le Coaching : L'ascenseur de votre bien-portant

"Il n'est aucun problème humain qui ne puisse trouver sa solution puisque cette solution est en nous"

Alfred Sauvy (Sociologue français)

Le coaching est un accompagnement personnalisé permettant d’obtenir des résultats concrets et mesurables dans la vie professionnelle et/ou personnelle.


Le principe du coaching consiste à accompagner quelqu'un vers l'atteinte d'un objectif, à travers une analyse concrète, et par la mise en œuvre d'un plan d'action(s)

 

Le cadre du coaching, par l'écoute, la bienveillance, et le non-jugement, et une totale confidentialité va permettre à la parole de se libérer.

Le Coaching : Définition

Historiquement, dans les années 1830, le mot "Coach", utilisé au sens figuré (argot) à l’Université d’Oxford, désigne un "tuteur" ou un "mentor" qui « accompagne/transporte » l’élève vers son examen, le sens "entraineur sportif" serait apparu 30 ans plus tard. De nos jours, le Coach se distingue clairement du mentorat dans ce sens ou Coach et Coaché sont strictement sur une position d’égalité, alors que le mentor, dans un rôle de guide,  a généralement une position hiérarchique plus élevée.

Au sens large, le Coaching, mot apparu dans les années 1980 en provenance d’Amérique du nord,  désigne une activité orientée vers l’accompagnement et l’épanouissement de la personne coachée.


Plus précisément, le coaching est une technique de développement professionnel et personnel. Il existe sous différentes formes :

      >>   Coaching d’entreprise  (Business ou Executive Coaching)

      >>   Coaching d’équipe  (très souvent lié au coaching d’ entreprise)
     
>>  Coaching de vie   (Live ou Life Coaching, Personnel ou Professionnel )
     
>>  Coaching sportif   (bien connu des sportifs de haut niveau)

      >>   Coaching dans le domaine amoureux   (ou Love Coaching, plus connu Outre-Atlantique)

Tandis que le coaching d’entreprise est axé uniquement sur le développement de l’entreprise et de ses dirigeants, le coaching de vie est un terme plus large généralement employé dans les domaines touchant au développement personnel, tant privé que professionnel (ex. gestion de carrière). Il faut différencier le processus de coaching de vie de la connotation plus populaire de coaching sportif ; bien qu’il ait la même origine, à savoir une meilleure connaissance de soi-même et l’amélioration de ses performances, aussi bien personnelles que professionnelles ou sportives.
Nouveau type de coaching, le love coaching est axé essentiellement sur le développement et l’amélioration des relations amoureuses et s’adresse aussi bien aux célibataires qu’aux couples.

 

CE QUE LE COACHING N'EST PAS :

 

Le Coaching n’est ni du conseil, ni de la thérapie. Ces différents ensembles de compétences et d’approches du changement peuvent être des compétences et des professions supplémentaires.

 

Le Coaching : Pour qui ?

Chacun pense être en bonne santé psychologique, mais nous traversons parfois des moments difficiles, de doute profond, où nous avons besoin d'aide pour tout reposer à plat. 

Le coaching s’adresse à celui ou à celle qui se sent responsable de sa propre évolution et qui, à   un moment clé de son parcours, fait le pari d'investir activement dans son développement et sa réussite.

 

Certaines personnes ont une idée très précise de leurs objectifs mais ont besoin de développer une stratégie pour les atteindre. Le coach est là pour les aider à définir et suivre cette stratégie.

 

D’autres sont dans le doute, avec simplement un sentiment de mal-être, d’insatisfaction sans pouvoir vraiment exprimer ce qui ne va pas ou ce qu’elles ressentent. Dans ce cas, ces personnes ne savent pas non plus vraiment ce qu’elles veulent changer ni dans quel domaine de leur vie elles souhaitent changer et évoluer. C’est le rôle du coach de les aider à identifier les changements bénéfiques à opérer pour permettre à ces personnes de retrouver leur dynamisme et leur bien-être.

 

D’autres encore doivent faire face à une nouvelle situation suite à une maladie, une rupture, un deuil et encore un licenciement ou un changement obligatoire d’orientation et se sentent au « fond du trou » sans savoir comment en sortir. C’est aussi  le rôle de coach de les aider à trouver en eux les ressources nécessaires pour faire de cet accident de vie un tremplin pour retrouver un bien-être et une sérénité qui vont leur permettre de « repartir de plus belle ».  

Le Coaching : Pour quoi ?

Coach à droite, coach à gauche … Avoir son coach, se faire coacher est devenu tendance aujourd’hui. Il y a encore quelques temps on disait,  « je vais voir avec mon psy »,  aujourd’hui on « en parle à son coach », qu’il s’agisse d’un régime, d’une addiction, de mieux éduquer ses enfants, de l’épanouissement de son couple, de réussir une promotion ou même de bien réussir sa retraite.

 

Souvent, le recours au coaching s’articule autour de l’idée du développement de soi-même, de mettre à profit, à notre profit, toutes ces ressources que nous avons en nous mais que nous n’utilisons pas ou si peu. 

Les enjeux peuvent être :

         >>  Effectuer un changement ou un passage important dans votre  vie privée (enfants, rupture/divorce, deuil...)

         >>  Résoudre un "ennui" sexuel  (érection difficile, éjaculation précoce, anorgasmie...) 

         >>  Effectuer un changement ou un tournant professionnel important   (licenciement, promotion, changement d’orientation…)

         >>  Vous sentir mieux, plus en accord avec vous-même ou avec les autres

         >>  Acquérir plus de confiance en vous ou d’estime de vous pour gagner en efficacité personnelle et/ou professionnelle

         >>  Trouver ou retrouver un équilibre satisfaisant et bienfaisant dans votre couple ou avec vos enfants

         >>  Vaincre –enfin- une addiction (tabac, alcool, jeux…)

         >>  Trouver une solution à une difficulté ou une décision à prendre qui vous met à mal 

         >>  Définir vos objectifs de vie et les atteindre …

 

Le Coaching : Comment ?

Une aide personnalisée

Le coaching est un processus d’apprentissage. Le Coach utilise le questionnement, la réflexion et la discussion pour aider ses clients à identifier des objectifs personnel et/ou d’affaire et/ou relationnel. Le Coach laisse toujours au Coaché la responsabilité de ses décisions et actions. Le Coaché est responsable de ses propres réalisations et succès et un Coach ne peut pas promettre qu’un client fera des actions ou atteindra des buts spécifiques.

Le Coach est un partenaire qui accompagne , clarifie, aide à déterminer des objectifs réalisables, à identifier les obstacles à surmonter et à élaborer des plans d’actions et soutient le Coaché lors de leur mise en œuvre. Un Coach agit comme un miroir humain pour ses clients en partageant une perspective externe et non biaisée de ce qu’il observe sur ses clients. Ensemble, ils élaborent et modifient le plan pour mieux s’adapter aux besoins du client et aux relations de l’environnement social.

Un objectif

La finalité du coaching est d’atteindre des objectifs clairement définis et fixés et de rendre le Coaché autonome. Le coaching doit être limité dans le temps. Il est donc essentiel de bien spécifier et définir la demande et les objectifs que le Coaché s’est fixé. Conscient de sa position, le Coach s’interdit d’exercer tout abus de confiance ou d’influence. Il se comporte avec loyauté vis-à-vis du Coaché dont il a accepté la confiance. Il adapte son intervention dans le respect des étapes du développement du Coaché, auquel il reconnait le droit de renoncer au coaching à tout moment, sans avoir à  se justifier. De même, si le Coach constatait que les conditions de réussite du coaching ne sont pas réunies, il s’autorise, en concertation avec son Coaché, à interrompre sa mission.

Un contrat

Le coaching est une relation qui est désignée et définie dans un contrat entre un client, le Coaché,  et Coach. Il est basé sur les intérêts exprimés du client, et de ses objectifs.

Déroulement

Une première réunion Coach – Coaché définit le cadre d’intervention du coaching. Durant cette première session d’environ 40 minutes, le Coach présente le processus de coaching et le Coaché expose son attente et ses besoins. En cas d’accord entre Coach et Coaché, les premières séances de coaching d’environ 1 heure sont programmées. 

Idéalement, le coaching est un processus qui se déroule en face-à-face, mais ce n’est pas toujours possible, dépendant des disponibilités de chacun. Dès lors, le coaching par téléphone ou internet avec des outils du style Skype est tout à fait possible et tout aussi performant. 

 
 

Déontologie du coach

La déontologie du Coach à laquelle j'hadère, est un ensemble de règles et de normes d'éthique et de confidentialité que chaque Coach s'engage à respecter scrupuleusement dans l'exercice de sa fonction et qui garantissent au Client une collaboration sans faille

Mon engagement

En tant que professionnel, le Coach s'engage à honorer ses obligations déontologiques à l'égard de ses clients, de ses collègues et du public en général. Il s'engage à respecter le code déontologique de l'ICF, à traiter les personnes avec respect comme des êtres humains indépendants et égaux, et à revendiquer ces engagements auprès de ceux qu’il accompagne.

Si le Coach contrevenait à cet engagement ou à quelque partie du code de déontologie de l'ICF, il accepte que l'ICF, à sa seule discrétion, le tienne responsable. En outre, il convient que sa responsabilité à l'égard de l'ICF puisse entraîner la perte de son adhésion à l'ICF et/ou de son accréditation ICF.

Ma philosophie 

L'International Coach Federation (ICF), dont je suis membre,  adhère à une forme de coaching qui respecte le client comme expert dans sa vie et dans sa profession, et croit en chaque client, sa créativité, ses ressources, son intégrité.

 

Sur ces bases, la responsabilité du Coach est de :

 

     >>   Découvrir , clarifier et s'aligner sur ce que le client veut accomplir

     >>  Encourager le client à explorer ses propres potentialités

     >>  Eclairer les solutions et stratégies que formule le client

     >>  Centrer le client sur ses enjeux et responsabilités.

La chartre de déontologie :
Conduite professionnelle générale

1- Le Coach se conduit de manière à présenter une image positive de la profession de Coach et s’abstiendra de comportements ou de déclarations qui portent atteinte à la compréhension ou à l'acceptation par le public du coaching en tant que profession.

 

2- Le Coach ne fera pas volontairement de déclarations publiques qui soient fausses ou trompeuses, ni de fausses promesses dans quelque document que ce soit se rapportant à la profession de coach.

 

3- Le Coach respectera les diverses approches de coaching. Il traitera avec respect les travaux et les contributions de tiers et ne les présentera pas comme siens.

 

4- Le Coach sera attentif à toute incidence potentiellement néfaste en reconnaissant la nature du coaching et son impact sur la vie des autres personnes.

 

5- En toutes circonstances, le Coach cherchera à reconnaître les incidences personnelles qui pourraient influencer, entrer en conflit ou interférer avec la performance de son coaching ou ses relations professionnelles. Quand les faits ou les circonstances l'imposent, il cherchera rapidement une assistance professionnelle et déterminera l'action à suivre, y compris si cela est approprié de suspendre ou de terminer ses relations de coaching.

 

6- Comme formateur ou superviseur de Coachs potentiels ou accomplis, le Coach se conduira en accord avec le code déontologique de l'ICF dans toutes les situations de formation et de supervision.

 

7- Le Coach conduira et rendra compte de recherches avec compétence, loyauté et dans le cadre de standards scientifiques reconnus. Sa recherche sera conduite avec l'approbation ou le consentement nécessaire des personnes impliquées, et avec une approche qui protège raisonnablement les participants de quelque risque potentiel.

 

8- Avec précision, le Coach créera, entretiendra, archivera et détruira toute trace du travail effectué en rapport avec la pratique du coaching d'une façon qui assure la confidentialité et satisfait toutes les lois en vigueur.

 

9- Le Coach utilisera l'information qui relève de l'annuaire de l'ICF (adresses Internet, numéros de téléphone, etc) seulement de la façon et dans le cadre autorisé par l'ICF.

Conduite professionnelle à l'égard des clients

10- Le Coach se tiendra responsable de déterminer les limites claires, pertinentes et culturellement adaptées qui gouvernent quelque contact physique qu’il puisse avoir avec ses clients.

 

11- Le Coach n'engagera de relation intime ou personnelle avec aucun de ses clients.

 

12- Le Coach construira des accords clairs avec ses clients et honorera tous les accords pris dans le contexte de relations professionnelles de coaching.

 

13- Le Coach s'assurera que, au cours de la première séance, ou préalablement, son client comprend la nature du coaching, le cadre de la confidentialité, les accords financiers et les autres termes du contrat de coaching.

 

14- Le Coach identifiera avec précision ses qualifications, son savoir-faire et son expérience de coach.

 

15- Le Coach n'orientera pas intentionnellement son client ni ne formulera de fausses promesses sur ce que son client pourrait obtenir d'un processus de coaching ou de lui en tant que coach.

 

16- Le Coach ne donnera à ses clients ou prospects quelque information ou avis qu’il sait ou croit trompeur.

 

17- Le Coach n'exploitera pas en connaissance de cause quelque aspect de la relation coach-client à son profit ou à son avantage personnel, professionnel ou financier.

 

18- Le Coach respectera le droit du client de terminer le coaching en quelque point du processus. Il sera attentif aux signes que le client ne tire plus parti de leur relation de coaching.

 

19- S’il croit que le client serait mieux accompagné par un autre Coach, ou par une autre ressource, le Coach encouragera le client à entreprendre ce changement.

 

20- Le Coach suggèrera que ses clients recherchent les services d'autres professionnels lorsque cela apparaît pertinent ou nécessaire.

 

21- Le Coach prendra toutes les mesures utiles pour informer les autorités compétentes dans le cas où son client déclarerait une intention de mettre en danger lui-même ou des tiers.

Confidentialité

22- Le Coach respectera la confidentialité des propos de son client, sauf autorisation express de sa part ou exigence contraire de la loi.

Conflits d'intérêts

23- Le Coach obtiendra l'accord de ses clients avant de mentionner leur identité ou toute information permettant de les identifier.

 

24- Le Coach obtiendra l'accord du bénéficiaire du coaching avant de dévoiler quelque information le concernant à quiconque rémunère sa prestation.

 

25- Le Coach veillera à éviter tout conflit entre ses intérêts et ceux de ses clients.

 

26- Pour tout conflit d'intérêt, en cours ou potentiel, le Coach exposera ouvertement la situation et délibèrera pleinement avec son client comment en traiter de quelque façon qui le serve le mieux.

 

27- Le Coach tiendra son client informé des rémunérations qu’il pourrait recevoir de tiers pour des recommandations ou conseils le concernant.

 

28- Le Coach pratiquera l'échange de prestations contre des services, des biens ou toute autre rémunération non financière seulement lorsque cela n'affecte pas la relation de coaching. 

​© 2015 par JeanMarie Davoine pour Hypno-Coaching.lu

  • Icône de l'application Facebook
  • Viadeo-Icon.jpg
  • LinkedIn App Icône
  • Google+ Social Icon